Tourisme

Aéroport de Châteauroux : un essor maigre mais précieux pour les habitants du Cher

Si vous habitez le village de Crosses, la ville la plus proche dans le département est Bourges. Cependant, la préfecture du Cher ne dispose pas encore de destinations touristiques très développées. Situé au cœur de la France, le département du Cher est tout de même assez isolé pour la navigation aérienne. L’aéroport de Châteauroux et de Tours répondent déjà mieux à l’offre touristique pour voyager en toute simplicité. A seulement 86 kilomètres de notre beau village, la zone aéroportuaire de Châteauroux est l’occasion de visiter l’hexagone à prix léger.  

4 destinations hexagonales pour visiter la France à moindre coût

Les petites zones aéroportuaires comme la ville de Châteauroux, Carcassonne ou Poitiers jouent un rôle de plus en plus important dans la desserte de certaines villes en France. Certes, le trafic aérien y est moins dense. En revanche, il permet aux compagnies low cost comme Ryanair de payer des taxes beaucoup moins importantes. C’est d’ailleurs sur ce principe même que repose l’offre pas cher de la compagnie irlandaise. Concernant le département de l’Indre et du Cher, cette petite activité aéroportuaire est aussi l’occasion de désenclaver les territoires. En effet, il faut en moyenne plus de trois heures de route pour atteindre les grands centres urbains français comme la région Île de France ou Lyon.

Désormais, à partir de l’aéroport de Châteauroux, il est possible de voyager à un prix défiant toute concurrence sur les villes de Lyon, Toulouse, Nice et Ajaccio. Des villes qui sont connectées en moyenne à moins d’une heure en avion et qui coûtent moins cher que le train ou la voiture. 

Ces vols qui sont en fait bien souvent des escales ou des révisions d’avion permettent donc à la ruralité de pouvoir découvrir d’autres horizons. Pour démocratiser encore plus son offre, Ryanair est prêt à relever le défi en multipliant ses opérations de desserte dans de petites villes.

Atterrir à Londres Stansted pour moins de 20 euros

Comme nous venons de vous l’expliquez, les avions Ryanair ne vendent pas des billets à perte. Leur atterrissage est prévu pour d’autres facteurs économiques. En revanche, il n’est pas question de décoller à vide. Ainsi, les prix attractifs sont là pour que les réservations décollent à tout bout de champs. Cette opération qui se traduit par des affichages dans les cités avoisinantes ne fait que réveiller le désir de voyager. Et le succès est là puisque beaucoup de gens franchissent le pas.

Pour l’aéroport de Châteauroux, ce système fonctionne plutôt bien. Car les routes du soleil corse sont accessibles en avion et des partenariats ont été trouvés avec des tours opérateurs pour relever le tourisme. A l’heure actuelle, les groupes Héliades et Corsicatour se sont lancés dans cette nouvelle manne financière. 

L’aéroport de Châteauroux : une piste d’atterrissage sollicitée pour le parking d’avion

Le clouage au sol de nombreux avions pendant la crise sanitaire a montré tout l’intérêt de stationner à prix low cost. L’aéroport de Châteauroux a permis de mettre du beurre dans les épinards en redorant les finances de la région. Ainsi, cette petite zone aéroportuaire risque de devenir un parking à ciel ouvert intéressant pour beaucoup de compagnies aériennes internationales. Ce petit arrangement qui convient à tous crée de la trésorerie pour l’aéroport castelroussin et permet de payer du stationnement beaucoup moins cher que dans d’autres aéroports français. Ainsi, l’aéroport de Châteauroux pour le bien de tous devient une zone de transit capable de rejoindre d’autres aéroports en faisant le plein de passagers. 

Une opportunité à saisir pour voyager à bas prix et découvrir de nouveaux horizons.